Logo du Conseil général de l'Orne
 
 >>>   Si vous ne parvenez pas à lire ce courriel, cliquez sur ce lien     

>>>   Pour s'abonner à l'infolettre de la direction des Archives et des biens culturels de l'Orne     

>>>   Pour se désabonner : cliquez-ici      
Bandeau de l'infolettre
 Deuxième numéro - Janvier 2009

 http://www.cg61.fr   DEMANDEZ LE PROGRAMME  Atelier d'initiation à la recherche, exposition, visite des Archives départementales 
 http://www.cg61.fr   SOUS LES PROJECTEURS  Dernières publications, reprise des versements d'archives notariales, salle de lecture, statistiques 
 http://www.cg61.fr   EN COULISSE   Numérisation : de la préparation des documents à la structuration des données 
 http://www.cg61.fr   INSCRIT AU RÉPERTOIRE  Acquisitions du musée départemental d'art religieux, les archives de la famille de la Bretèche, versements des tribunaux 
 http://www.cg61.fr   LEVER DE RIDEAU  Plan géométrique de l'ancien château et forteresse de Bavière depuis Bière, assis à Mesri en Normandie 
 http://www.cg61.fr   SOUFFLEUR   Aidez-nous à identifier cette photographie 
 http://www.cg61.fr   SOUS LES PLANCHES   Ouverture d'une malle de bois, fermée depuis des décennies 
 http://www.cg61.fr   ACTEURS DE LA RECHERCHE  Un passionné de généalogie : Jean-Pierre Bréard 
 
 
Visuel des Archives départementales

 
Archives départementales de l’Orne

6-10 avenue de Basingstoke
61017 Alençon Cedex
Tél. : 02 33 81 23 00
Fax : 02 33 81 23 01
Mél : archives@cg61.fr
Site : www.orne.fr 

Horaires d’ouverture

Salle de lecture
Lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30
 
Administration
Lundi au vendredi
de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30
 
Fermeture
06/01, 03/02 et 03/03
de 8h30 à 13h





 
 
 DEMANDEZ LE PROGRAMME
Atelier d’initiation à la recherche
 
Vendredi 6 février 2009  - 14h / 17h30 : histoire d'une église
 
Conseils méthodologiques et présentation des sources disponibles pour reconstituer l'histoire d'une église et de son mobilier : cet atelier s’adresse à tous, habitués aux recherches en archives ou grands débutants.
Archives départementales de l'Orne, salle Ordéric Vital. Entrée libre sur réservation.
Atelier d'initiation à la recherche du 12/12/2008 : histoire d'une maison

Visite des Archives départementales de l'Orne
 
Mercredi 25 février 2009 - 17h30
 
Cette visite d'une heure et demie environ s'adresse aux personnes qui fréquentent déjà les Archives en salle de lecture ou sur le site internet, qui voudraient découvrir l'envers du décor, mais aussi à tous ceux qui voudraient en savoir plus sur un service culturel et patrimonial un peu particulier.
Hall des Archives départementales de l'Orne. Entrée libre sur réservation.

Exposition
 

6 février / 20 avril 2009 : "Photo-graphs"
 
Exposition de photographies de Jacques Saddoun et Gilles Juhel de graffs dessinés sur les murs d'un ancien centre commercial de Saint-Paterne.
Hall des Archives départementales de l'Orne. Entrée libre.
Affiche de l'exposition "Photo-graphs"

 SOUS LES PROJECTEURS


Dernières publications
 
La lettre des Archives. N°32, 3e trimestre 2008.

 
Le thème de cette lettre nous place au coeur de la vie politique de la 3e République, pendant les années 1930. À travers la richesse des sources de la presse locale, le service éducatif s'est attaché à rendre compte du retentissement du scandale politico-financier de l'affaire Stavisky dans l'opinion publique ornaise. Par ailleurs, le récit des émeutes parisiennes du 6 février 1934 est analysé à travers une approche comparative de journaux de différentes tendances politiques. Enfin, ce document destiné en particulier aux enseignants propose une grille d'analyse d'articles de presse susceptible d'être utilisée pour tout autre événement historique.
Couverture de la Lettre des Archives

Cliquez sur l'image
pour la consulter

Icônes et idoles, Regards sur l'objet Monument historique. Paris : Actes Sud, 2008.
480 pages, 500 illustrations couleur, 49 €. En vente dans toutes les bonnes librairies.

Pour célébrer le centenaire de la mission des conservateurs des antiquités et objets d'art, leur association coédite avec Actes Sud un beau livre, Icônes et idoles. Regards sur l’objet Monument historique.

L'ouvrage fait découvrir 200 objets protégés au titre des Monuments historiques, présents dans les églises, hôpitaux, universités ou palais de justice et souvent méconnus, avec deux objets différents - peinture d'église, objet d'art, mobilier, photographie, etc. - pour chaque département français. Il contient donc deux notices d’oeuvres conservées dans l’Orne, emblématiques de notre territoire : la ceinture de la bienheureuse duchesse Marguerite de Lorraine et le coupé de poste conservé au Haras du Pin, récemment restauré. 

Couverture de l'ouvrage Icônes et idoles

147 auteurs ont contribué à cette publication coordonnée par Hélène Palouzié et Servanne Desmoulins-Hémery, permettant de découvrir, outre le patrimoine mobilier, le travail concret effectué par les acteurs de terrain que sont les conservateurs des antiquités et objets d’art pour l’inventorier, le sauvegarder et le mettre en valeur.


La reprise des versements d'archives notariales

 
Après plusieurs années de collecte passive en raison de l’absence de place pour accueillir des volumes importants, l’extension récente des Archives départementales va permettre d’appliquer la réglementation sur le versement des minutes de notaires de plus de 100 ans. En concertation avec la Chambre des notaires de l’Orne, qui a d’ailleurs tenu son Assemblée générale aux Archives en novembre, il a été décidé de maintenir le délai de versement des minutes à 100 ans et non pas à 75 ans, comme le rend possible la nouvelle loi sur les archives du 15 juillet 2008. Celle-ci prévoit en effet un délai de libre communication des actes notariés à 75 ans, à la condition toutefois qu’ils ne concernent pas des mineurs. Les notaires ont accepté de gérer eux-mêmes cette exception, qui empêche un accès global aux minutes de 75 à 100 ans. Ainsi, au cours de l’année 2009, seront contactées en priorité les quelques Études qui conservent encore des minutes remontant aux années 1860.

Salle de lecture
 
En raison de leur numérisation, les documents suivants seront indisponibles durant le premier semestre 2009 :
  1. les listes nominatives de recensement (an IX - 1936), cotées M 1436 à M 1582 ;
  2. les registres matricules du recensement militaire (classes 1915 à 1920), cotés R 1253 à R 1296 ;
  3. le fonds Odolant-Desnos (XIIIe - XIXe siècle), coté 31 J  1 à 100 ;
  4. les registres paroissiaux, d'état civil et les tables décennales pour lesquels des oublis au microfilmage ont été constatés ;
  5. les plans de remembrement des services cadastraux, en cours d'inventaire et de cotation ;
  6. les cartes postales thématiques, en cours d'inventaire et de cotation.
Statistiques
 
En 2008, les Archives départementales de l'Orne ont enregistré plus de quarante mille demandes de communication : soit en moyenne une quarantaine de documents originaux par jour, et trois fois plus de documents numériques. En tout, ce sont 1209 lecteurs qui fréquentent les Archives et occasionnent quelques 5330 séances de travail (demi-journées).

Depuis la mise en ligne de l'état civil ornais numérisé,  880 569 connexions ont été enregistrées, 182 millions de pages ont été visitées et plus de 32 teraoctets de données ont été échangées !

Les administrations départementales nous ont versé 406 mètres linéaires de documents en 2008 et plus de 3000 plans cadastraux (remembrement, rénovation, remaniement...) provenant des Centres des impôts fonciers d'Argentan et de Mortagne.

 EN COULISSE


Numérisation : de la préparation des documents à la structuration des données

Les documents à numériser sont choisis en fonction de plusieurs critères :
  1. soustraire les originaux à une consultation trop fréquente et préjudiciable à leur conservation ;
  2. protéger des originaux du vol ;
  3. protéger les supports originaux fragiles ;
  4. pallier les problèmes de format, de manipulation, de consultation et de reproduction des originaux ;
  5. pallier les risques de perte d’information sur les originaux à cause de nombreux feuillets volants collés sur les pages qui ont tendance à se décoller et menacent de se déchirer ;
  6. donner un accès multiple et délocalisé à l’information.
Une fois la série ou le type de documents retenus pour numérisation, un ensemble d’opérations longues et souvent complexes est nécessaire pour, au final, pouvoir donner accès aux images numériques, que ce soit en salle de lecture ou via le site internet du Conseil général de l’Orne. Ces opérations peuvent être concomitantes afin de gagner du temps.
  1. s’assurer que les documents sont en état matériel d’être numérisés, reprise du conditionnement et extraction des documents à restaurer au préalable ;
  2. vérifier ou créer les inventaires, corriger éventuellement les plans de classement ;
  3. créer des fichiers informatiques de récolement pour les prestataires de numérisation, contenant la cote du document original, le nom du répertoire informatique dans lequel les images devront être mises, le nom des images des documents numérisés, l’analyse, les dates extrêmes. Remplis au fur et à mesure des opérations de numérisation soit en interne pour les prises de vue par l’atelier photographique soit par les prestataires extérieurs, ils formeront, à la fin d’une opération de numérisation, les rapports de production ;
  4. préparer physiquement les documents : ils sont pris sur leur rayonnage pour être mis dans des containers adaptés à leur transport. Les documents font l'objet d'un contrat d'état avant leur départ. Un bordereau de prise en charge est rédigé et signé par les Archives et par le prestataire ;
  5. vérifier les opérations de numérisation : les premières numérisations d’une série de documents donnent lieu à des tests portant sur la qualité des images en relation avec leur poids informatique, le respect des fichiers de récolement fournis pour la structuration des images dans les répertoires et leur nom. Une fois ces tests validés, les opérateurs de numérisation procèdent à la numérisation intégrale d’un lot de documents ;
  6. vérifier l’intégrité de la numérisation : les images et les documents sont renvoyés aux Archives. Le bordereau de prise en charge est mis en concordance avec le bordereau de livraison du prestataire et l’état matériel des documents est vérifié grâce aux constats d’état établis au préalable ;
  7. intégrer les données dans la base de gestion des archives GAIA : à partir des fichiers de production, des fichiers d’intégration sont créés et sont transmis au prestataire GAIA qui procède aux traitements informatiques nécessaires à leur intégration dans la base de données globale GAIA. C’est aussi à ce moment que sont créés les critères d’interrogation permettant l’affichage des informations et des images dans le moteur de recherche ;
  8. mettre en réseau les images : les images sont transférées sur le réseau informatique par le service informatique du Conseil général où elles feront l’objet de copies de sauvegarde nécessaires en cas de problème de serveur ;
  9. permettre l'accès aux images : les lecteurs peuvent accéder aux images en salle de lecture et/ou sur internet soit par des interrogations thématiques portant sur des types d’actes (cartes postales, état civil par exemple), soit en interrogeant (uniquement en salle de lecture pour l’instant) directement le moteur de recherche avec des mots clés ou des mots usuels. Les originaux sont extraits de la communication au public.

 INSCRIT AU RÉPERTOIRE


Acquisitions du musée départemental d'art religieux 
 
La vente aux enchères organisée par Maître Biget à Alençon le 7 décembre dernier a permis d’enrichir les collections du musée départemental d’art religieux de Sées de nouvelles œuvres : un encensoir du XIXe siècle avec son support, une chasuble en soie blanche ornée d’une représentation de la Cène brodée au passé empiétant selon la technique dite de la « peinture à l’aiguille » et surtout une statue de la Vierge à l’Enfant, en bois peint, du début du XVIIe siècle.

Cette statue, provenant d’une collection particulière constituée par un habitant d’Écouché, revêt un intérêt iconographique particulier pour l’Orne. En effet l’Enfant Jésus tient à la main un cœur, témoignage d’une dévotion aux cœurs de Jésus et Marie popularisée par saint Jean Eudes, né à Ri près de Putanges en 1601, dont nous commémorerons cette année le centenaire de la béatification.
Statue de la Vierge à l'Enfant, en bois peint, du début du XVIIe siècle

Un nouveau fonds privé : les archives de la famille de la Bretèche
 
En novembre 2008, l’abbé Guy de La Bretèche, de Saint-Évroult-Notre-Dame-du-Bois, généalogiste amateur et expert en paléographie, a remis en don aux Archives départementales un volumineux fonds d’archives familiales (près de 8 mètres linéaires), allant du XVe au XIXe siècle. Il s’agit de documents concernant plusieurs familles normandes : les Du Moulin de la Bretèche et également les nombreuses familles alliées telles que les Duboullay (maîtres de forges à Aube et Saint-Évroult), Rochette de Lempdes, Parent de Lannoy, Chivré, du Poirier de Portbail, Souquet de la Tour, Le Couturier, Viel, Maquaire, Truchy, Barbot, etc. Une reconnaissance sommaire en cours permettra d’ici quelques semaines un premier accès à ce fonds familial particulièrement riche, en particulier pour le Pays d’Ouche et la région d’Argentan.
Correspondance adressée à Monsieur Duboullay, maître des grosses forges à Aube

Versements des tribunaux 
Au cours des mois de novembre et décembre 2008, les tribunaux ont effectué d'importants versements aux Archives départementales représentant un total de 177,5 mètres linéaires :
 
- le conseil de prud'hommes de Flers (supprimé au 31/12/2008 et rattaché à celui d'Argentan) pour 4,5 ml de minutes et de dossiers de procédure jusqu'à 2002 ;
 
- le greffe permanent de Flers du tribunal d'instance de Domfront (qui sera transféré à Flers au 31/12/2009) pour 19 ml de minutes et de dossiers de procédure jusqu'à 1999 ;
 
- le tribunal d'instance d'Alençon pour 31,2 ml de minutes et de dossiers de procédure et de tutelle jusqu'à 2002 ;
 
- le tribunal de commerce d'Alençon / L'Aigle (qui récupère au 1er janvier 2009 la partie ornaise du tribunal de commerce de Condé-sur-Noireau dans le Calvados et le tribunal de commerce d'Argentan supprimés à cette date) pour 122,8 ml en 13 versements de minutes et de procédures diversifiées de règlements judiciaires jusqu'à 2004.

 LEVER DE RIDEAU


Plan géométrique de l'ancien château et forteresse de Bavière depuis Bière, assis à Mesri en Normandie
 
Ce plan géométrique de l’ancien château et forteresse de Bavière, depuis Bière, propriété du Conseil général de l’Orne située à Merri, a été dressé dans un but fiscal vraisemblablement à la demande du seigneur de Montgommery vers 1765.

Ce document est d’un grand intérêt pour l’histoire de l’un des principaux sites archéologiques de Basse-Normandie. Site de hauteur fortifié au Bronze final, il a été régulièrement habité aux époques suivantes. Ce plan terrier, élaboré pour clarifier les droits d’utilisation du sol, comporte de nombreuses indications archéologiques, notamment sur les anciennes murailles effondrées, les murailles et fossés nouvellement faits.

Ce plan est consultable en réseau local comme les quelque 1200 plans d’ancien régime conservés aux Archives de l’Orne.

Plan géométrique de l'ancien château et forteresse de Bavière depuis Bière, assis à Mesri en Normandie
Cliquez sur l'image pour zoomer

 SOUFFLEUR

Aidez-nous à identifier cette photographie : qui sont ces personnes ? A quels corps de métiers appartiennent-elles ? Travaillaient-elles pour une entreprise du département ? Et à quelle date ? Merci de nous apporter vos précisions.
Photographie à identifier
Cliquez sur l'image pour zoomer

 SOUS LES PLANCHES


Ouverture d'une malle de bois, fermée depuis des décennies
 
De mémoire d'archiviste, cette malle de bois, fermée depuis des décennies, n'avait jamais été ouverte. Scéllée de quelques clous, elle contenait des documents abandonnés ça et là  - vraisemblablement en juin 1940, durant la débâcle - par différentes unités (1er et 29e bataillons de chasseurs portés, 2e division d'infanterie nord-africaine, 9e corps d'armée, 15e régiment d'artillerie divisionnaire, 18e régiment de chasseurs à cheval, 22e régiment de tirailleurs algériens, 297e régiment d'artillerie lourde, 421e régiment de pionniers). Ces archives, récupérées par différentes gendarmeries locales, avaient alors été transmises aux Archives départementales pour qu'elles les fissent parvenir au service historique de l'armée de terre... ce qui devrait désormais pouvoir être fait !

L'ouverture de cette malle de bois, à l'occasion d'une réunion de service, a été filmée de façon à ce que nous puissions vous faire partager cette découverte inédite.
Vidéo de l'ouverture d'une malle de vois, fermée depuis des décennies

Cliquez sur l'image
pour visualiser la vidéo

 ACTEURS DE LA RECHERCHE

Un passionné de généalogie : Jean-Pierre Bréard

Nombreux sont les généalogistes qui fréquentent la salle de lecture des Archives départementales de l'Orne : Jean-Pierre Bréard, passionné par la quête de ses ancêtres, est l'un d'entre eux. Ses recherches l'ont tout d'abord amené à consulter les registres d'état civil puis les registres paroissiaux, aujourd'hui numérisés et accessibles en ligne. De façon à mieux comprendre dans quel environnement socio-économique vivaient ses aïeux, il s'est rapidement intéressé aux archives notariales et judiciaires. Mais pour interpréter les documents qui l'intéressaient, encore fallait-il les comparer avec d'autres. C'est ainsi que M. Bréard s'est lancé dans un travail de fourmi : le relevé systématique des actes de ces registres.

Entraide et partage : maîtres mots de ce généalogiste éclairé qui, d'un commun accord avec les Archives départementales, analyse, photographie et reconditionne une partie des fonds d'archives qu'il consulte. Vous pouvez découvrir le fruit de ses travaux sur son site internet : http://dozeville.free.fr. Par ailleurs, sur d'autres sites consacrés à la généalogie, il propose parfois gracieusement son aide à quelques personnes d'origine ornaise et compulse pour elles d'autres fonds d'archives : une façon pour lui de diversifier ses recherches !
Jean-Pierre Bréard en salle de lecture

Direction des Archives et des biens culturels de l'Orne, 6-10 avenue de Basingstoke, 61017 Alençon Cedex  
Tél. : 02 33 81 23 00 - Fax : 02 33 81 23 01 - Mél : archives@cg61.fr - Site internet : http://www.orne.fr